vieillissement et démocratie

Posted by kineblog on August 12, 2010

RelevĂ© un entretien avec Francis Mer (PrĂ©sident du Conseil de Surveillance de Safran, polytechnicien, ministre de l’Économie et des Finances de la France de 2002 Ă  2004) Ă  Paristech Review :
Dans tous les pays dĂ©veloppĂ©s, l’augmentation de l’espĂ©rance de vie (presque un trimestre par an au rythme actuel) conjuguĂ©e Ă  la baisse de la fĂ©conditĂ© entraĂ®ne un vieillissement dĂ©mographique inĂ©luctable. En 2050, un quart de la population française aura plus de 65 ans, contre 16% aujourd’hui. La dĂ©croissance de la part des actifs dans la population reprĂ©sente un dĂ©fi Ă©conomique majeur.

L’explosion de la population âgée a ses bons côtés. Elle va générer des emplois ?

Sans doute, mais il s’agit majoritairement d’emplois non directement productifs. Par ailleurs, l’augmentation du nombre de personnes âgées très dépendantes est de nature à entraîner de lourds investissements d’infrastructures. Il faut savoir que pour un individu, la dernière année de vie représente à elle seule, en moyenne, 20 à 25 % des dépenses totales de santé de toute sa vie. Regardez le coût actuel des maisons de santé: inévitablement, le patrimoine des personnes âgées sera progressivement consacré à leurs propres besoins au lieu d’être transmis à la génération suivante et d’aider leurs enfants ou leurs petits-enfants à démarrer dans la vie. La transition démographique s’est accompagnée d’une vraie révolution dans la notion de famille: autrefois, le souci d’avoir des enfants tenait en partie à la nécessité, pour les parents, de les voir subvenir à leurs besoins au moment de vieillir. Ce modèle a été balayé… Mais la question de la solidarité entre les générations se pose évidemment toujours, sinon à l’échelle familiale, du moins à l’échelle de la société.

> lire l’article complet sur ParisTech Review

Trackbacks

Use this link to trackback from your own site.

Comments

You must be logged in to leave a response.

  1. cyril Fri, 06 Aug 2010 20:38:08 CEST

    “la dernière annĂ©e de vie reprĂ©sente Ă  elle seule, en moyenne, 20 Ă  25 % des dĂ©penses totales de santĂ© de toute sa vie. ” Pourquoi ne pas tout simplement rĂ©duire la vie de chacun d’1 annĂ©e ? :) ))))