Qualité et santé : qualité des moyens ou qualité des résultats ?

Posted by kineblog on April 11, 2009

Fond de tiroirs

L’Ă©valuation de la qualitĂ© mĂ©dicale est un problème d’un grande complexitĂ©. Face Ă  l’incapacitĂ© des mĂ©decins Ă  proposer une mesure de leur qualitĂ©, les gestionnaires dĂ©veloppent une “dĂ©marche qualitĂ©” basĂ©e sur des normes de soins. Cette idĂ©e sĂ©duisante est en fait une aberration qui dĂ©truit la qualitĂ© plus sĂ»rement que tout autre mĂ©thode.
La qualité des soins ne peut donc progresser à partir de la seule évaluation de la qualité interne. Cette évaluation aboutit à une baisse de la qualité globale et de la diversité des approches. La qualité interne exclusive réduit l’humain à un organisme standardisé en s’intéressant à des populations et nie la singularité de l’individu. Elle diminue la productivité des soignants et donc l’accès aux soins. Elle renchérit la santé par les frais administratifs qu’elle génère, affaiblissant les systèmes de santé fondés sur la solidarité qu’elle était censée préserver.

Dans le domaine de la santé, le concept de qualité a subi une profonde évolution : initialement centré sur le résultat, il concerne désormais les procédures de soin, aboutissant à leur normalisation.

> lire la suite de cet excellent article du Dr Dupagne sur l’incontournable site mĂ©dical (et jamais “bien pensant”) Atoute

Related Articles:

Trackbacks

Use this link to trackback from your own site.

Comments

You must be logged in to leave a response.