Nouveau gouvernement, la santé éclatée

Posted by kineblog on May 20, 2007

kinésithérapie

Récupéré sur annuaire secu:
Gouvernement de François Fillon. Eric Woerth aux commandes de la Sécu, Roselyne Bachelot à la Santé

18/05/07 - Nicolas Sarkozy a constituĂ© le 18 mai, sur proposition du nouveau premier ministre François Fillon, nommĂ© la veille, un gouvernement resserrĂ© de 15 ministres et quatre secrĂ©taires d’État. Ce premier gouvernement de l’ère Sarkozy prĂ©sente comme promis une architecture ministĂ©rielle renouvelĂ©e. Plusieurs ministères voient leurs compĂ©tences ou attributions traditionnelles profondĂ©ment modifiĂ©es. Le redĂ©coupage de Bercy en deux entitĂ©s distinctes constitue un changement des plus spectaculaire et symbolique des intentions du futur gouvernement. Jean-Louis Borloo se voit confiĂ© un grand ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi. La crĂ©ation de ce pĂ´le stratĂ©gie Ă©conomique-emploi rĂ©pond Ă  un des engagements de Nicolas Sarkozy : lutter contre le chĂ´mage par la relance de la croissance plutĂ´t que par un traitement social qu’il n’a eu de cesse d’assimiler Ă  de “l’assistanat”. Eric Woerth, le trĂ©sorier de l’UMP, gĂ©rera un grand “ministère des Comptes” publics, regroupant le budget, la fonction publique et la rĂ©forme de l’État. Ce ministère ne sera plus uniquement chargĂ© des deniers de l’État mais gĂ©rera Ă©galement les comptes de la SĂ©curitĂ© sociale. Il regroupera l’ensemble des services du budget auxquels se rajouterait notamment la Direction de la SĂ©curitĂ© sociale. D’autres ministères, au contraire, fusionnent, comme ceux de la SantĂ© et de la Jeunesse et des Sports aux mains de Roselyne Bachelot. Ainsi, la santĂ© est Ă  nouveau, dĂ©connectĂ©e du financement et le risque est grand de voir ressurgir les difficultĂ©s pour concilier les besoins de santĂ© des Français avec les exigences comptables de Bercy. Roselyne Bachelot voudra sans doute avoir son mot Ă  dire sur la branche maladie. Le logement et la ville, deux portefeuilles jusqu’ici errants, au grĂ© des gouvernements, sont rĂ©unis dans une seule main sous la houlette de Christine Boutin. Xavier Bertrand obtient le poste de ministre du Travail, des Relations sociales et de la SolidaritĂ©. Il garde la main sur deux grandes branches de la SĂ©curitĂ© sociale qu’il supervisait comme ministre de la SantĂ© : la famille et la retraite. Les personnes âgĂ©es et les personnes handicapĂ©es doivent Ă©galement figurer parmi ses attributions. Xavier Bertrand devrait hĂ©riter de la plupart des dossiers chauds : la rĂ©forme des rĂ©gimes spĂ©ciaux de retraite en 2008, le service minimum dans les transports, la reprĂ©sentativitĂ© syndicale, mais aussi le droit du travail avec le contrat de travail unique. Christine Lagarde devient ministre de l’Agriculture et de la PĂŞche. La publication dans les prochains jours des dĂ©crets d’attribution devrait permettre d’y voir plus clair dans les rĂ´les respectifs de chacun. Enfin, notons que le prĂ©sident d’Emmaus, Martin Hirsch, a acceptĂ© un poste de Haut commissaire aux solidaritĂ©s actives contre la pauvretĂ©. Sans ĂŞtre membre du gouvernement, il participera au conseil des ministres pour les affaires relevant de ses attributions.

J’ai comme l’impression que nos reprĂ©sentants, ordre et syndicats, vont eux aussi bien s’Ă©clater…
A noter l’excellente analyse de la FFMKR qui Ă  permis quelques avancĂ©es (jugĂ©es trop modestes par certains) juste avant les forts prĂ©visibles chambardements post-Ă©lectoraux.

Trackbacks

Use this link to trackback from your own site.

Comments

You must be logged in to leave a response.