formations new look !

Posted by kineblog on January 19, 2007

ostéopathie

Récupéré dans la rubrique petites annonces du site physiorama cette proposition de formation en ostéo pour les titulaires du prérequis médecin ou MK:

E-mail : eovap@caramail.com

L’Ă©cole d’ostĂ©opathie viscĂ©rale articulaire et posturologique de Grenoble ouvre ses porte. Elle dĂ©livre un D.O. en 7 sĂ©minaires d’une semaine + stages cliniques au sein de l’eovap ou avec un ostĂ©opathe autorisĂ© Ă  exercer(soit 1015 heures) ce qui rĂ©pond aux projets de dĂ©crets ministĂ©riels.
Elle est exclusivement réservée aux kiné et médecins (qui possèdent dèjà les 1015 heures de sciences fondamentales et biologiques demandées par les projets de décret).
Le premier sĂ©minaire est prĂ©vu pour fĂ©vrier et s’Ă©lèvera Ă  1000 euros.
Pour plus de renseignements, contacter le 06 99 29 84 99 ou E-mail: eovap@caramail.com
A bientot

Puis relevĂ©, sur le fil les kinĂ©s sont pressĂ©s d’apprendre l’ostĂ©o? du forum de l’UNEO, cette pertinente question:

petite question de math…
7 sĂ©minaires d’une semaine… ca fait si je ne m’abuse au maximum 7X7X24= 1176 h…
si il y a bien 1110h de formation prĂ©vue, cela ne laisse que 66h de libre sur ces 7 semaines, soit environ 1h30 par jour…
ils dorment quand les mĂ©decins et kinĂ©s?… dĂ©cidĂ©ment, c’est clair qu’ils sont vraiment plus forts que nous (enfin que moi pour sĂ»r, cĂ´tĂ© sommeil en particulier!)

C’est de l’intensif tout ca

voilĂ , c’Ă©tait ma petite parenthèse mathĂ©matiques! lol

El la réponse sur ce même forum (je vous passe les commentaires désobligeants):

Suite Ă  une demande d’information sur le nombre d’heure (7×7x24) !

Bonjour, en regard des projets de dĂ©crets (auxquels toute Ă©cole devra s’adapter et certifier sa volontĂ© d’adaptation sur le contrat de formation professionnelle, 630 h correspondent Ă  des stages cliniques auprès d’un ostĂ©opathe autorisĂ© Ă  exercer.

L’eovap propose 8 stages de 70 heures permettant de valider les unitĂ©s A, B et une partie de l’unitĂ© C. Les 455 heures restantes sont Ă  justifier auprès de l’ostĂ©opathe de votre choix ou auprès du formateur de l’eovap mais aucun n’engagement n’est imposĂ© quant Ă  ces 455 heures.

En ce qui concerne cette Ă©cole et sa mĂ©thodologie, les 8 stages sont amplement suffisant et ceux qui vous diront le contraire auront un jour Ă  s’expliquer devant le ministère de la santĂ©. Il faut dĂ©finir ses compĂ©tences et arrĂŞter de croire que l’on traite autre chose que du fonctionnel en ostĂ©opathie.

Cette Ă©cole reprend toutes les techniques enseignĂ©es ailleurs et met l’accent sur les niveausx de contraintes articulaires, les organes et viscère en dysfonction primaire et les courbures posturologiques primaires car “trop d’info tue l’info” et cette Ă©cole rĂ©fute les mĂ©thodes des autres Ă©coles qui compensent leur manque de pertinence par un enseignement lourd et basĂ© sur la cperfection de la connaissance de la physiologie humaine.

Pour ma part j’ai travaillĂ© sur les deux conceptions, j’ai fait mon choix et me porte mieux ainsi.

J’espère avoir rĂ©pondu Ă  votre question, vous n’ĂŞtes pas enchaĂ®nĂ©es pendant 1015 h Ă  l’eovap qui encourage les stagiaires ayant validĂ© les 8 stages (et qui possèdent donc la mĂ©thodologie de l’eovap) d’aller prendre des informations techniques avec d’autres ostĂ©opathes pour obtenir cette UF C car tout ce que vous pourrez entendre ailleurs, vous serez Ă  mĂŞme de le classer dans des “tiroirs” dĂ©jĂ  ouverts au sein de l’eovap.

Je vous donne un exemple. Vous valider vos 8 stages, vous exercer en stage clinique avec un ostĂ©opathe fervent de crânien”, vous apprenez Ă  mieux maĂ®triser cette forme thĂ©rapeutique. Mais vous aurez Ă  l’esprit Ă  ce moment, que vous n’agissez que sur des fascias rĂ©tractĂ©s de part un schĂ©ma postural que vous aurez su reconnaĂ®tre et que le bienfait de la thĂ©rapie crânienne sera du au rĂ©chauffement tissulaire que vous apporterez sur des mĂ©ridiens (compris dans l’enseignement de l’Ă©nergĂ©tique que je vous encouragerait Ă  suivre) ou Ă  une stimulation-inhibition temporaire de nerfs crâniens ayant transitoirerment mais effectivement un effet sur la sphère viscĂ©rale. Cette dernière souffre peurt ĂŞtre d’une diminution de mobilitĂ© qui, elle, correspond rĂ©ellement Ă  notre action de thĂ©rapie fonctionnelle.

L’ostĂ©opathie est une mode attirant des personnes qui ne savent mĂŞme pas ce qui justifie des honoraires exorbitant. C’est pĂ´ur cette raison que l’eovap a Ă©tĂ© crĂ©e et permettra de savoir juger par soi-mĂŞme les bienfait e telles ou telles techniques et non parcequ’un enseignant convaincant vous assure que les temporaux se bloque en rotation interne

PS:

Le premier stage commencera fin fĂ©vrier, le contrat de formation certifie selon le code du travail que vous serez diplĂ´mĂ©es, qu’aucun engagement ne vous est imposĂ© et que la formation s’adaptera aux dĂ©crets dĂ©finitifs qui selon Dominique De pesenstière (chargĂ©es de l’ostĂ©opathie au ministère de la santĂ©), ne devraient pas ĂŞtre diffĂ©rents des projets en terme de volume horaire et d’unitĂ© de formation.

Si les Ă©coles et les stagiaires vont dans le mĂŞme sens, les choses bougeront peut-ĂŞtre.

A bientĂ´t peut ĂŞtre , Dr Guillaume Devoto

Voici autre offre de formation dégottée sur le forum.ostéopathe.com:

Bonjour,

Je vous informe la création de notre académie.
L’AcadĂ©mie d’OstĂ©opathie de MĂ©diterranĂ©e se propose de former des ostĂ©opathes en s’adressant aux titulaires de diplĂ´me de mĂ©decine ou de kinĂ©sithĂ©rapie garantissant ainsi de ne pas perdre de temps par des rappels fondamentaux dĂ©jĂ  bien maitrisĂ©s.

Le cursus de base comprend sept sĂ©minaires annuels rĂ©partis sur trois ans. Chaque sĂ©minaire dure trois jours avec sept heures de cours journalières. Le parti ainsi pris de privilĂ©gier un cycle relativement court mais intensif, permettra de minorer les frais d’hĂ©bergement, de restauration et la perte financière engendrĂ©e par l’absence du praticien de son cabinet professionnel. La formation en alternance, ainsi dispensĂ©e, correspond bien Ă  la volontĂ© des instances, comme le dĂ©clarait Alain Bergeau, dans KinĂ© ActualitĂ© du 9 novembre 2006.

Les cours sont dispensĂ©s par des enseignants de haut niveau ayant une pratique particulièrement orientĂ©e dans le domaine abordĂ©. La succession des sĂ©minaires a Ă©tĂ© pensĂ©e dans le but de mĂ©nager une progression permettant la mise en pratique des acquis de façon prĂ©coce. Les tests Ă  la valeur scientifique douteuse, et le diagnostic positionnel du passĂ© sont Ă©vitĂ©s. L’Ă©tudiant peut ainsi dĂ©velopper rapidement un sens clinique, diagnostique et mettre en place des outils thĂ©rapeutiques plus efficients.

Du point de vue didactique les techniques audio visuelles et informatiques sont utilisées dans tous les cours afin de favoriser la clarté du propos (vide projection, illustration). Cette optimisation du temps de travail permet de se concentrer sur les séquences de développement de la gestuelle, élément fondamental de cet enseignement.

En fin de séminaire, un support informatique du cours est remis à chaque étudiant rendant les révisions pratiques et conviviales ce qui constitue un gage de travail personnel facilité, plus régulier et par conséquent plus efficace.

Cordialement,
Eric Truchet
_________________
L’AcadĂ©mie d’OstĂ©opathie de MĂ©diterranĂ©e se propose de former des ostĂ©opathes en s’adressant aux titulaires de diplĂ´me de mĂ©decine ou de kinĂ©sithĂ©rapie.

On note que ces deux propositions de formation ostĂ©o, en pariant sur l’adoption d’un dĂ©cret d’application pas très Ă©loignĂ© du projet soumis au conseil d’Ă©tat, recherchent dès maintenant cette clientèle de prĂ©-requis, mĂ©decins ou kinĂ©, qui risque fort Ă  l’avenir de croĂ®tre plus vite que celle des ni-ni en formation initiale.

La première offre, innovante et modulaire, fait preuve d’un rĂ©alisme critique qui reste très proche des prĂ©ocupations de professionnels en activitĂ©, le stage clinique n’Ă©tant pas obligatoirement effectuĂ© auprès de l’organisme initial permet une grande souplesse d’organisation pour le praticien intĂ©ressĂ© par l’acquisition de cette compĂ©tence.
La seconde, plus classique, se contente de satisfaire, sur trois ans, au nombre d’heure requis.

Nous allons donc maintenant assister Ă  une multiplication des propositions de formation continue, plus rĂ©alistes et surtout enfin dĂ©tachĂ©es de ce pĂ©nible dogmatisme qui faisait la dĂ©plorable image de marque d’une formation initiale issue d’un vide juridique et dĂ©diĂ© Ă  un public impressionnable d’Ă©trangers au monde de la santĂ©.

Ce sera là, sans doute, une grande chance pour cette thérapeutique et pour les patients.

Trackbacks

Use this link to trackback from your own site.

Comments

You must be logged in to leave a response.