l’automĂ©dication, c’est tout bon!

Posted by kineblog on December 27, 2006

Fond de tiroirs

Naguère, l’automĂ©dication c’Ă©tait le diable, mais maintenant, et pour quelques euros de plus (ou de moins, question de point de vue) c’est le nouveau saint graal qui nous sauvera la sĂ©cu des eaux…

Lire le communiqué de presse de Xavier Bertrand.
Puis l’article du PrĂ©sident de UFC-Que Choisir…
Enfin dans l’incontournable revue Prescrire cet article au format pdf.

Trackbacks

Use this link to trackback from your own site.

Comments

You must be logged in to leave a response.

  1. Ferrand Fri, 11 Apr 2008 06:37:12 CEST

    Il semble, comme Ă  l’accoutumĂ©e, que la France possĂ©de, dasn le domaine de la santĂ© cette originalitĂ© de ne rien faire comme les autres pays. Un exmple ? des exemples. L’ostĂ©opathie a Ă©t crĂ©Ă©e par Kouchner alors qu’elle Ă©tait ledernier pays europĂ©en, oui le dernier pats Ă  ne pas l’avoir fait. par contre, elle a payĂ© pendant presque 8 ans des amendes Ă  Bruxelles pour ce manquement. Autre exmple, la crĂ©ation d’une instance ordinale chez les kinĂ©sitĂ©hrapue. La durĂ©e de l’amende a tĂ©Ă© de 40 ans !!! Quant Ă  l’automĂ©dication : “RĂ©solution sur la « Communication de la Commission au Conseil et au Parlement europĂ©en sur les orientations de politique industrielle Ă  appliquer au secteur pharmaceutique dans la CommunautĂ© europĂ©enne. AdoptĂ©e par le Parlement europĂ©en le 16 avril 1996. Le Parlement europĂ©en estime qu’il convient d’encourager l’automĂ©dication responsable, ce qui s’accompagne du dĂ©sir croissant des individus sur le territoire de l’Union europĂ©enne de prendre en charge leur propre santĂ© et contribue Ă  rĂ©duire les dĂ©penses de santĂ© ; les institutions de la CommunautĂ© europĂ©enne ont estimĂ© que l’auto-mĂ©dication responsable reprĂ©sentait un Ă©lĂ©ment important de la politique sanitaire Ă  long terme ; dans le cadre de l’amĂ©lioration des règlements concernant les mĂ©dicaments dĂ©livrĂ©s sans ordonnance, il sera important d’établir des procĂ©dures trans-parentes qui dĂ©finissent la mĂ©thode selon laquelle les mĂ©dicaments dĂ©livrĂ©s sur ordonnance peuvent ĂŞtre convertis en mĂ©dicaments en vente libre ». Selon l’AFIPA : l’automĂ©dication amĂ©liore l’état de santĂ© quotidien de la population et sa qualitĂ© de vie participe au dĂ©sengorgement du système de soins permet de rĂ©aliser des Ă©conomies substantielles pour l’Assurance Maladie.
    ainsi, la question qui n’est jamais posĂ© en france; l’automĂ©dication est-elle dnagereuse pourle malade ? La rĂ©ponsest non, Ă ) partir du moment oĂą lemdĂ©cein n’est plusle seul dĂ©tenteur du savoir mĂ©dical dans le cadre de la promotion de la santĂ© (que la France traine Ă  mettre en lace, en proposant sa porpe dĂ©fintion !!!) Existe-t-il plus d emalades chez nos voisins que chez nou sen rasion de l’automĂ©dication ? Non, bien sĂ»r, sinon, ils uaraient fait machine arrière !!! Faites 400 km depuis pParis et vous serez dasn un pays oĂą les mĂ©dicaments sont ne vente libre, enfin, presque tous. Voltarène triptan, etc….

  2. raph Fri, 11 Apr 2008 18:14:18 CEST

    “L’ostĂ©opathie a Ă©t crĂ©Ă©e par Kouchner alors qu’elle Ă©tait ledernier pays europĂ©en, oui le dernier pats Ă  ne pas l’avoir fait. par contre, elle a payĂ© pendant presque 8 ans des amendes Ă  Bruxelles pour ce manquement. Autre exmple, la crĂ©ation d’une instance ordinale chez les kinĂ©sitĂ©hrapue. La durĂ©e de l’amende a tĂ©Ă© de 40 ans !!! ”

    quelles sont vos sources ?